Ce soir, j'ai le coeur lourd



J’ai passé des années à vivre au jour le jour, comme si je m’étais mis sur pause, comme si tout mon monde s’était arrêté. 
J’avançais toujours, sans me retourner en arrière, vivant pleinement chaque instant, sans réellement réfléchir à mes actes et aux conséquences. Et ce même malgré les déceptions, et les ruptures... 
Si bien que j’ai cessé d’écouter mes propres émotions et mes propres sentiments, j’étais sans cesse en vadrouille comme fuyant un quotidien trop étouffant, si bien que j’ai déménagé à 21 ans. 
Oui, mais au détriment de mon adolescence, et de mon insouciance. 

"Comme trop jeune pour l’indépendance." 

Je me suis retrouvé avec des responsabilités et des fins de mois difficiles, m’interdisant de demander de l’aide, car ça devait être le prix de cette indépendance forcé. Je sortais d’autant plus pour oublier ce quotidien seule face à moi même...
J’ai connu une période sombre, comme je t’en ai déjà parlé dans cet article et je suis sorti de tout ça.

Mais depuis quelque temps, chaque musique, film ou même odeur me rappelle tant de souvenirs et m’emplit de tristesses, comme si j’étais en train de faire le deuil de toutes ces années. 

Des années à faire semblant de vivre les choses à fond, alors que je ne faisais que regarder ma vie.
Cette année 2019 est pour moil’une des plus particulières et des plus difficiles, je crois... celle du deuil. 

Je fais le deuil de cette jeunesse insouciante perdue
Je fais le deuil de tous ces moments que je n’ai pas su apprécier à leurs justes valeurs
Je fais le deuils des amitiés perdues
Je fais le deuil de tous ces moments de souffrances
Je fais le deuil de mes erreurs...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire