Doit-on exposer son enfant sur internet?

Tu l’as sûrement remarqué, je suis en train de refaire tout mon feed Instagram et ma page Facebook.



Je poste très peu de photos de moi sur le net, principalement par pudeur, car je me livre entièrement à toi sur ce blog.
Par contre je poste énormément de photos de mon fils. Au départ je ne me suis pas posé de questions, étant donné que la première année de bébé le visage change tellement, je me suis dit que ça ne lui porterait pas préjudice pour plus tard.
Quant aux pédophiles! Qu’ils regardent s’ils veulent tant que personne ne touche à mon fils!

Puis en tombant sur un podcast de «France Inter» sur le cyberharcèlement (si tu veux l’écouter, c’est ici), j’ai commencé à me poser des questions. 
Pour son avenir, sur l’impact que pourrait avoir internet sur lui, sur le respect de sa vie privée, et sur l’utilisation que peuvent en faire certaines sociétés?

Je savais déjà que les photos postées sur Facebook devenaient leurs propriétés, et qu’elles pouvaient être utilisés à des fins publicitaires c’était l’une des raisons pour lesquelles je m’étais retiré du site quelques années auparavant —, mais ce que je ne savais pas c’était que les publicités se servaient de nos photos pour récupérer des renseignements, comme le nombre d’enfant par foyer, le mobilier acheté, les lieux visités, nos vacances ou plus globalement tout ce que nous consommions afin de cibler les publicités qui pourraient nous intéresser, et pour nous les envoyer.

Mais ce qui m’a décidé à supprimer une bonne partie des photos de mon fils et de n’en laisser que quelques-unes est le fait que même si MOI je le trouve beau peut importe les situations, je ne veux pas que lui subissent des moqueries, ou même des insultes à l’école (car oui les petits peuvent être très cons). 
Je ne veux pas que plus tard il soit mal à l’aise face à certains clichés de lui. Car on à toutes et tous des photos de nous enfant dont on à honte, mais heureusement elles sont dans le vieil album photo de mamie et papi.

Et puis il y a aussi le moment paranoïa ou je me dis qu’avec les avancées technologiques bientôt on pourra payer en scannant son iris — je crois d’ailleurs qu’au Japon c’est en projet — s’il y a des photos de lui partout ça pourrait poser un énorme problème.



Bref aujourd’hui j’ai simplement décidé d’être plus parano vigilante, par respect pour mon petit amour!






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire