Les plus beaux mois de toute ma vie



J’ai décidé de faire un seul article sur toute la durée de ma grossesse et pas sur les 3 trimestres, car à vrai dire ma grossesse s’est extrêmement bien passée.
Je n’ai pas eu de problèmes particuliers mis à part quelques effets indésirables à la toute fin, mais ça, c’est normal!

On va commencer par le commencement hein?!

Ca fait environ 7 mois que je suis le régime du Docteur papa : «Comment choisir le sexe de son enfant», j’essaierai de te faire un article dessus prochainement, mais si tu es curieux et impatient voici un lien qui pourrait t’intéresser --> ici
Libre à toi d’en penser ce que tu veux 😁

Voilà donc 7 mois que je me prive de chocolat sachant que nous sommes en février au moment ou nous pouvons commencer à concevoir notre petit bouchon. Autant vous dire que les fêtes de Noël c’était plutôt light!
On patiente sagement jusqu’à la date estimée d’ovulation qui tombe un 14 février, génial on pourra fêter la Saint Valentin comme il se doit... 😜
ça tombait aussi à pic, car nous déménagions le lendemain, vivre un petit moment chez mes beaux parents, et les moments à deux se seraient faits rares.

_______________________________________

24 février 2016 : j’ai déjà fait au moins 3 tests de grossesse les jours d’avant, tous négatif. En même temps moins d’une semaine après un rapport... c’est normal! Mais je le sens, il se passe quelque chose en moi... Trop impatiente je pars à la pharmacie acheter un test de grossesse jusqu’à 15 jours avant les prochaines règles.
J’attends que le chéri fasse la sieste, je fonce aux toilettes et la nouvelle tombe...

Je suis enceinte!



C’est avec le recul et quand j’entends autour de moi que je me rends compte de la facilité avec laquelle avons eu notre fils. Une seule fois a suffi!




J’attends avec patience (pour le coup) qu’Alain se réveille et je lui mets mon pipi sous le nez! Comme je m’y attendais peu de réactions de sa part.
Je crois qu’il ne se rendait pas compte à quel point sa vie allait être chamboulée.


Premier trimestre de grossesse :

Aucune nausée, aucune prise poids, quelques odeurs qui me dérangent, mais rien de plus.
Juste le bonheur de découvrir bébé pour la première fois.
Je continue à faire du sport et de la muscu.
Et surprenant (car c’est assez difficile pour moi) je suis détendu, mais vraiment d’une zénitude incroyable. Je n’ai jamais été aussi calme que pendant ma grossesse, car en plus ça a duré jusqu’à la fin.
Prise de poids +2 kg.




Deuxième trimestre :

Vers le 4e mois, mon ventre commence à s’arrondir, et j’ai avec un peu de retard quelques nausées, qui ont duré environ 3 semaines.
Ma nourriture se compose principalement de crudités et de mozzarella! Et je sens enfin bébé bouger, ça fait comme des petites bulles; c’est assez bizarre. Surtout que la première fois je n’ai pas compris, dessuinte ce qu’il se passait!

Je fais toujours du sport, mais par contre j’évite de porter trop de poids.
Et enfin!!!! A la deuxième écho, nous apprenons que c’est un garçon! Ce que nous rêvions!
Prise de poids +6 kg




Entre-temps test d’Hyperglycémie, positif pour moi. Petit diabète gestationnel, qui ne m’a pas gêné plus que ça, puisque je faisais déjà très attention à ce que je mangeais. J’ai du juste contrôlé ma glycémie jusqu’à la fin de ma grossesse.


Troisième trimestre :

Le dernier trimestre, là c’est autre chose... hum hum.
Bébé a vraiment commencé à gigoter, jusqu’à faire plutôt mal.
J’ai eu beaucoup plus envie d’uriner jusqu’à me lever la nuit, chose que je ne fais jamais habituellement.
La constipation et les reflux gastriques sont devenus mes meilleures amies.
Étant donné que j’étais toujours très active, je ne m’arrêtais jamais jusqu’à parfois (je l’avoue) tirer un peu trop sur la corde, j’ai commencé à avoir très mal au dos. J’étais contrainte et forcée par le chéri de m’allonger un peu plus souvent pour me reposer.
J’ai quand même continué à avoir une activité sportive jusqu’à la veille de mon accouchement.
Prise de poids +8 kg




Le dernier mois a été le plus difficile, tous ces symptômes plus la difficulté pour bouger, on commence un peu à en avoir ras la casquette. L’obstétricienne m’avait dit que je n’allais pas accoucher à terme du coup j’étais persuadé que ça allait arrivé d’ici peu. Et plus je voyais que rien ne se passait, plus je m’impatientais.
La semaine du terme toujours rien, on a commencé à faire des monitorings tous les deux jours et il n’y avait toujours aucun changement, ce petit morveux était trop bien installé.


Jusqu’au jour du terme, le 13 novembre 2016....  Lire la suite.















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire